jeudi 26 juillet 2012

S'iou plaît, chef !

Chef, chef ! Est-ce que je peux installez linux sur ma machine ?
Chef, chef ! Est-ce que je peux utiliser IntelliJ comme IDE ?
Chef, chef ! Est-ce que je peux faire du TDD et du pair programming avec mon copain ?
Chef, chef ! Est-ce que je pourrais avoir plus de 2 Go de RAM et un deuxième écran ?
Chef, chef ! Est-ce que je peux utiliser backbone.js c'est vachement bien ?





Doit-on demander la permission à notre hiérarchie à chaque fois que l'on souhaite prendre une initiative ?
A chacun de se poser la question selon ses filtres et ses croyances.

Personnellement, dans le travail, je préfère demander pardon que s'iou plait (et même pardon je le demande pas LoL).
Pour moi, la hiérarchie est un frein immense à l'innovation et à la prise d'initiative.
Les organisations plates types "agile" ou "sociocratique" sont bien plus intéressantes à mon goût.

la sociocratie
le manifeste agile
l'eXtreme programming
LateralThoughts : une SSII sociocratique

3 commentaires:

  1. Presque d'accord ^^
    Tout dépend du contexte dans lequel tu évolues.
    Prenons un exemple simple, je bosse en prestation chez un client qui me paye pour réaliser le projet X en Y jours. Si je passe Z jours à installer linux et configurer intellij, le client peut logiquement être insatisfait puisque l'investissement ne lui sera pas rentable sur le temps de la mission.

    Ici le critère c'est le temps de la mission, qui est le commanditaire et quel est son intérêt.

    Autre exemple, une vieille application legacy a besoin d'un coup de blush, tu tentes d'introduire les technos X Y et Z d'un seul coup sur ton module. Ca semble joli et ca l'est surement. Par contre ca brise le cycle de livraison, ca remet en cause les déploiements et le monitoring de l'application. La encore, quel est le contexte dans lequel tu as introduit ces changements ? Du long terme, du court terme ?

    Ici le critère c'est le choix du client à payer sa dette. Il peut choisir de payer des intérêts en sachant qu'il va tuer son appli dans un an par exemple.


    Toute la difficulté repose sur la capacité bien choisir ses combats. Savoir évoluer dans un environnement complexe avec beaucoup d'intervenants est tout aussi important qu'être a l'aise techniquement. Le cout humain étant bien souvent supérieur au cout technique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. signé Hugo (puisqu'il me met en unknown)

      Supprimer
  2. Je te dirais qu'en tant que professionnel tu peux aussi avoir ton ordi avec tout ce dont tu as besoin déjà installé (genre Linux et intelliJ).
    Après le propos de l'article n'est pas le développeur fait ce qu'il veut.
    Encore une fois je me place dans le cadre ou nous sommes des professionnels de l'informatique. Si je choisis de rajouter la techno X dans l'application c'est que j'ai pesé, avec les membres de mon équipe, le pour et le contre.
    Le fait qu'un chef est besoin de contrôler ce que font ses employés/presta démontre qu'il n'a pas confiance en eux et on se demande alors pourquoi il les a embauché.

    En fait tu as raison, le contexte est important. Je veux faire prendre conscience que dans un contexte ou je ne peux pas choisir les techno, les outils que je peux utiliser, toujours en accord avec les membres de mon équipe, je ne peux pas faire efficacement mon travail.

    Suivant ses propres objectifs professionnel il faut être conscient de cela pour faire les bons choix de mission et ou/ d'entreprise.

    RépondreSupprimer